Jusqu’ici, on a vu un bon nombre d’exercices et de conseils pour préparer une interview correctement et mettre toutes les chances de son côté pour qu’elle se passe à merveille.

Aujourd’hui, j’aimerais partager avec vous deux astuces pour travailler votre diction et vous aider à vous exprimer correctement.

Si vous être nerveux à l’approche de ce rendez-vous important, vous exercer à bien articuler et à bien parler vous aidera.

Voici donc mes conseils pour être parfaitement paré et éviter toutes les bafouilles liées au stress.

Exercice du crayon

Cet exercice est on ne peut plus simple.

Il vous suffit simplement de placer un crayon en bois (qui sera plus solide qu’un stylo) entre vos dents.

Une fois que celui-ci est bien placé, vous allez pouvoir lire à voix haute en articulant le mieux possible.

Ça peut être la liste de questions que vous avez préparée, le passage d’un livre, un article…

Ou alors quelques phrases de ce style :

  • Ces six chocolats ci sont ils aussi chauds que ces six chocolats là font leur show ?
  • Trois gros rats gris dans trois gros trous ronds rongent trois gros croûtons ronds.
  • Didon dîna, dit-on, du dos d’un dodu dindon.

Prenez votre temps et faites en sorte de bien prononcer chaque mot que vous lisez.

Le mieux est de lire plusieurs fois les éléments que vous avez choisis avec le crayon dans la bouche puis de le retirer pour tout relire.

Ce travail vous aidera à bien placer votre langue et à bien articuler. Il est recommandé pour les personnes qui ont tendance à parler trop vite, celles qui bafouillent ou qui ne parlent pas suffisamment fort.

Cet exercice va stimuler tous les muscles de la mâchoire et les mettre en marche.

Il vous aidera à bien ouvrir la bouche et à bien articuler chaque syllabe.

Vos propos n’en seront que plus fluides et plus compréhensibles.

Les virelangues

Il s’agit d’un groupe de mot à la lecture et prononciation parfois difficile assemblé de manière ludique pour travailler la prononciation et l’élocution.

Comme pour l’exercice du crayon, ce travail est idéal pour vous échauffer et vous exprimer correctement.

Il consiste à lire à voix haute et en articulant le plus possible des textes à la prononciation difficile.

Voici quelques exemples :

Six jeunes gens juchés sur six chaises chuchotaient ceci: sage chasseur au front chauve, au sang chaud, aux yeux chassieux, sachez chasser le chat chauve qui se cache sous la chiche souche de sauge séchée.

 

Kiki était cocotte et Coco concasseur de cacao. Kiki la cocotte aimait beaucoup Coco le concasseur de cacao. Or, un marquis caracolant, caduc et cacochyme, Conquis par les coquins quinquets de Kiki la cocotte Offrit à Kiki la cocotte Un coquet caraco kaki à col de caracul. Quand Coco le concasseur de cacao S’aperçut que Kiki la cocotte avait reçu Du marquis caracolant, caduc et cacochyme Un coquet caraco kaki à col de caracul, Coco conclut, je clos mon caquet, Je suis cocu !

 

Chez les Papous, il y a des Papous papas et des Papous pas papas. Il y a aussi des Papous à poux et des Papous pas à poux. Et aussi des poux papas et des poux pas papas. Et même des poux papous et des poux pas papous. Tous les Papous papas à poux papous pas papas sont des Papous à poux papous pas papas, mais les Papous papas pas à poux papous pas papas ne sont pas des Papous à poux papous pas papas, ce sont des Papous pas à poux papous pas papas…

Ce travail vous aidera à travailler votre articulation, votre respiration et votre intonation.

C’est donc un exercice idéal pour vous préparer à prendre la parole en public.

Ça évitera de bafouiller, de buter sur des mots ou encore de parler dans votre barbe.

À vous de jouer !

Deux exercices très simples mais très utiles pour une prise de parole efficace !

À répéter autant de fois que vous en avez besoin, ce sont les exercices idéaux pour être parfaitement préparé et vous exprimer correctement.

Connaissiez-vous ces méthodes ? En avez-vous d’autres à nous proposer ?