Réaliser une interview n’est pas compliqué en soi… sur le papier.

Dans la réalité, tout réside dans une bonne préparation. En effet, si tout est bien préparé, l’interview devrait se dérouler sans problème.

Voici donc 5 techniques de journalistes pour bien vous préparer pour votre entrevue.

1. Trouvez un bon emplacement pour votre interview

Évitez le McDo ! Il est souvent plus facile de suggérer un coffee-shop d’entreprise situé au centre, mais s’il y a un moyen quelconque pour que vous puissiez interviewer la personne dans un endroit qui a une certaine pertinence pour l’histoire ou votre sujet, vous aurez beaucoup plus de succès.

Non seulement parce que vous aurez une meilleure idée du contexte, mais les gens sont souvent plus à l’aise (et plus ouverts) lorsqu’ils se trouvent dans un endroit familier ou dans ce qui ressemble à « leur territoire ».

Ainsi, si vous pouviez idéalement vous rencontrer carrément chez votre interviewé, au travail ou sur le lieu d’un incident en rapport avec l’histoire, vous auriez bien plus de chance de faire de ce moment une pépite.

Même une réunion au restaurant préféré de l’interviewé est plus intéressante qu’un McDo.

2. Déterminez votre objectif à l’avance

Sachez quelles questions vous allez poser et pourquoi vous allez les poser. Se diriger vers une entrevue avec une idée de ce que vous voulez en tirer (une reconstitution colorée d’un événement, une opinion officielle sur le problème que vous couvrez, un contexte général, etc.) est essentiel pour mener une entrevue réussie.

Vous devriez déjà penser à ce à quoi vous voulez que votre article ou vidéo ressemble et à ce dont vous avez besoin pour cette interview pour rapprocher votre article de ce résultat final.

3. Notez vos questions

Soyez sûr.e de vous et apportez les questions que vous avez préparées avec vous. Je vais généralement dans une interview avec deux fois plus de questions que je m’attends à poser.

La sécurité de savoir que je ne vais pas rester coincée me donne confiance, et vous ne savez jamais quelle question vous permettra d’obtenir les informations que vous recherchez vraiment.

4. Pensez au support final de l’interview

Les techniques d’entrevue varient certainement selon les médias. Si vous interviewez pour de l’audio ou de la vidéo, vous pouvez souhaiter poser des questions en deux parties, ce qui encouragera votre invité à parler plus longtemps.

À l’inverse, lorsque vous interviewez pour de l’impression, essayez de diviser les questions afin d’obtenir des réponses plus courtes et plus concises (plus facile pour prendre des notes et pour citer plus tard).

Vous pouvez être plus bavard avec des interviews pour la presse écrite – vous pouvez dire des « ouais » ou des « heu… », cela n’a pas autant d’incidence que lorsque vous interviewez pour de l’audio. Hochement de la tête et sourire accomplissent le même genre d’encouragement à la conversation et garde votre enregistrement final propre et clair.

5. Amenez un copain – ou une copine

Je trouve qu’avoir une deuxième personne comme preneuse de notes et un jeu d’oreilles supplémentaire peut être très utile. Si vous ne pensez pas qu’une autre personne va submerger ou distraire votre sujet (ce qui reste assez rare), cela peut être une bouée de sauvetage d’avoir cette deuxième série de notes pour vérifier vos citations et informations.

A vous de jouer

Une fois que vous êtes bien préparé, l’interview peut commencer.

Il existe de nombreuses autres astuces de journaliste à ce sujet, et je vous en parlerai dans le prochain article.

D’ici là, pensez-vous qu’il soit possible pour vous de suivre les 5 recommandations énumérées ici ? Une vous semble plus difficile que les autres ?

N’hésitez pas à vous exprimer dans les commentaires.